Les autorités du Kansas rapportent un premier décès lié au vapotage

WICHITA, Kan. — Les responsables de la santé publique de l’État du Kansas font état d’un premier décès sur leur territoire attribué à une maladie pulmonaire associée au vapotage.

Le département de la Santé et de l’Environnement du Kansas a indiqué dans un communiqué, mardi, que la victime est un résidant de l’État âgé de plus de 50 ans qui avait plusieurs problèmes de santé.

Le patient non identifié a été hospitalisé et son état s’est détérioré rapidement.

Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies des États-Unis rapportent 450 cas possibles de maladie respiratoire associée au vapotage dans 33 États. Les autorités recensent cinq cas mortels à travers le pays.

L’agence américaine précise qu’aucune maladie infectieuse n’a été identifiée, ce qui signifie que le problème est probablement lié à une exposition aux produits chimiques. Aucun produit ou substance n’a été spécifiquement associé à tous les cas, mais plusieurs incidents impliquaient des gens qui vapotaient du THC, l’ingrédient euphorisant de la marijuana.

Les responsables de la santé publique du Kansas disent n’avoir aucune information spécifique concernant le produit que vapotait la victime.

Les plus populaires