Les autorités identifient les 12 victimes de la tuerie de Virginia Beach

VIRGINIA BEACH, Va. — Le tireur ayant tué 12 personnes à Virginia Beach est un ingénieur à l’emploi de la ville depuis 15 ans, a indiqué la police locale, samedi.

DeWayne Craddock est un ancien militaire qui, selon ses voisins, était d’une nature calme et souriait rarement.

Le chef de la police de Virginia Beach, James Cervera, ne peut pas dire quels étaient les motifs de l’individu, qui est mort dans la fusillade qui a suivi avec la police.

Au cours de la conférence de presse, les autorités ont préféré se concentrer sur les victimes. Elles ont indiqué que 11 d’entre elles étaient des employés municipaux. La douzième était un entrepreneur qui tentait d’obtenir un permis. La photo de chacune des victimes a été montrée sur un écran. Leur nom a été dévoilé, ainsi que des renseignements biographiques.

«Ils laissent un vide que nous ne pourrons jamais combler», a déclaré le directeur municipal, Dave Hansen.

M. Hansen a ajouté que des aumôniers et des intervenants en aide familiale ont travaillé toute la nuit pour avertir les membres des familles des victimes. «[Il s’agit] de la tâche la plus difficile qui soit à accomplir», a-t-il dit.

Selon les autorités, l’homme armé a ouvert le feu avec une arme de poing dans un bâtiment municipal, vendredi après-midi. Il a semé la dévastation sur les trois étages de l’immeuble. Il a été tué au cours d’une «longue fusillade» avec les forces de l’autre. Quatre autres personnes ont été blessées, dont un policier qui doit la vie à son gilet pare-balles.

L’arme du suspect était une arme de poing de calibre .45. M. Cervera a révélé que d’autres armes ont été trouvées sur les lieux de la tuerie et au domicile de Craddock, mais il a refusé de donner des précisions à ce sujet.

Craddock ne semble pas avoir de casier judiciaire, ce qui l’aurait rendu admissible pour acheter des armes à feu.

Des voisins ont indiqué que l’individu était un membre du conseil d’administration de l’association de quartier et qu’il passait beaucoup de temps au gymnase. Il demeurait à l’écart, surtout depuis que sa femme l’a quitté, il y a quelques années.

«Il était très calme. Il ne faisait que vous saluer», a raconté Angela Scarborough, qui habite le même quartier que Craddock. Je lui parlais, mais je ne peux pas dire que j’ai eu des conversations avec lui.»

Les plus populaires