Les autorités rapportent un massacre dans un bar dans une ville brésilienne

RIO DE JANEIRO — Des hommes armés ont attaqué un bar dans la ville de Belém City, dans l’État de Para, au nord du Brésil, tuant onze personnes.

Le ministère de la Sécurité publique de l’État a confirmé dimanche soir que six femmes et cinq hommes étaient morts dans l’attaque qui s’est produite dans le quartier de Guamá à Belém.

Selon le site internet G1, la police aurait rapporté que sept hommes armés seraient entrés dans un bar et ouvert le feu tuant onze personnes et en blessant une autre.

Selon le média, les assaillants sont arrivés au bar avec une moto et trois voitures.

À la fin du mois de mars dernier, le gouvernement fédéral avait envoyé des troupes de la Garde nationale à Belém pour renforcer la sécurité dans la ville pendant 90 jours.

Selon les statistiques officielles, le Brésil a atteint un record de 64 000 homicides en 2017, dont 70% ont été provoqués par des armes à feu.

Une grande partie de la violence au Brésil est liée aux gangs criminels.

Les plus populaires