Les avocats de l’aide juridique de Montréal et de Laval en grève pendant les Fêtes

MONTRÉAL — Sans entente avec Québec pour le renouvellement de leur convention collective, les avocats de l’aide juridique de Montréal et de Laval exerceront leur droit de grève au cours des prochains jours. 

Le Syndicat des avocats et avocates de l’aide juridique de Montréal et Laval, affilié à la CSN, a annoncé que le droit de grève sera exercé à compter de vendredi, et ce, jusqu’au 27 décembre. 

Ce moyen de pression affectera l’ensemble des activités de la Commission des services juridiques puisque les services de garde et de visiocomparution de l’aide juridique pour tout le Québec sont assumés par les avocats de la région de Montréal lors de jours fériés, explique le syndicat. 

Celui-ci mentionne que l’employeur a tenté d’empêcher toute forme de moyens de pression pendant la période des Fêtes en s’adressant au Tribunal administratif du travail. 

Il a ensuite changé d’avis pour plutôt imposer des horaires de travail pour les jours fériés à venir, menaçant de sanction disciplinaire tout avocat qui se monterait indisponible, dénonce le syndicat.

«Nous refusons de laisser libre cours à une telle intimidation envers les avocates et avocats que nous représentons», a réagi la présidente du Syndicat des avocats et avocates de l’aide juridique de Montréal et Laval-CSN, Me Justine Lambert-Boulianne dans un communiqué. 

La leader syndicale déplore l’attitude de Québec à l’égard des acteurs de première ligne du système judiciaire. 

«Dans le contexte de crise que vit actuellement le système de justice, il est étonnant que la partie patronale et le Conseil du trésor ne choisissent pas plutôt de régler, pour de bon, le dossier des avocates et avocats de l’aide juridique en maintenant les conditions de travail qu’ils ont acquises et renouvelées depuis plus de 30 ans», soutient-elle.

Le principal point en litige des négociations est le principe de parité salariale avec les procureurs de la Couronne. 

Les avocats de l’aide juridique veulent obtenir les mêmes hausses salariales que leurs confrères, mais le gouvernement resterait campé sur son offre avec des augmentations moindres.

Au cours des derniers mois, les membres des syndicats des avocats de l’aide juridique affiliés à la CSN ont débrayé à quelques reprises. 

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.