Les bibliothèques publiques offrent des services partiels aux étudiants du Québec

Parmi toutes les interruptions de services publics et privés imposées au Québec par la pandémie de COVID-19, un usage limité des bibliothèques publiques est permis à compter de mardi. 

Le premier ministre du Québec, François Legault, avait annoncé un tel allègement la semaine dernière afin d’offrir une solution à ceux qui n’ont pas Internet à la maison.

L’Association des bibliothèques publiques du Québec (ABPQ) explique que les bibliothèques publiques qui le désirent peuvent offrir des espaces d’études ainsi qu’un accès aux postes informatiques aux élèves et aux étudiants allant du primaire à l’université.   

La clientèle des élèves et des étudiants aura donc accès aux postes informatiques ainsi qu’aux places assises afin d’étudier ou de suivre leurs cours en ligne. Il revient aux bibliothèques et aux municipalités de décider des mesures qui conviennent le mieux à leur réalité.   

Toutefois, l’accès aux collections de bouquins ou à tout autre espace demeurera interdit.   

Le prêt sans contact demeure le seul service offert à l’ensemble de la population.   

Néanmoins, plusieurs livres et services numériques sont disponibles en tout temps pour les citoyens abonnés à une bibliothèque publique. En outre, le service www.Pretnumerique.ca propose gratuitement à ses abonnés plus de 850 000 livres, la plateforme www.QuoiLire.ca permet d’obtenir des suggestions de lecture et la ressource www.InfoBiblio.ca répond à toute question concernant les ressources en ligne de chaque bibliothèque.

Laisser un commentaire