Les blagues au sujet de Biden se font rares

NEW YORK — Du point de vue de ceux qui écrivent les blagues des émissions de fin de soirée de la télévision américaine, il n’y a qu’un seul candidat à la présidence.

Un époustouflant 97 % des blagues de Stephen Colbert et Jimmy Fallon au sujet des candidats en septembre ciblaient Donald Trump, démontre une étude publiée lundi.

Cela représente 455 blagues au sujet de Donald Trump et 14 au sujet de Joe Biden, selon le Center for Media and Public Affairs de l’université George Mason. Et c’est sans compter les 64 blagues au sujet de la famille Trump ou de son administration.

«Quand Trump est sur scène, tous les autres sont éclipsés», a dit Robert Lichter, qui enseigne les communications à George Mason.

Il étudie la politique et l’humour de fin de soirée depuis 1992. Les blagueurs ciblent habituellement les républicains plus que les démocrates, mais l’écart n’a jamais été aussi important. Lors de la campagne de 2016, 78 % des blagues ciblaient M. Trump et 26 % Hillary Clinton, selon le centre.

Ce sont de bonnes nouvelles si, comme M. Biden, votre objectif est de placer M. Trump à l’avant-plan de la campagne. Les comiques pourraient en revanche trouver ça un peu moins drôle si M. Biden bat M. Trump le mois prochain.

De qui riront-ils à ce moment?

«Je pense qu’ils vont trouver un moyen de continuer à faire des blagues au sujet de M. Trump, même s’il est chassé du pouvoir», a dit le professeur Lichter.

Ça s’est déjà vu. En 2001, les comiques de fin de soirée ont fait plus de blagues au sujet du président Bill Clinton que de son successeur, George W. Bush, a dit M. Lichter.

Laisser un commentaire