Les candidats à la direction des verts analysent leurs listes de contributions

OTTAWA — Les candidats à la direction du Parti vert du Canada analysaient attentivement leurs listes de contributions, mercredi, depuis que le parti a reconnu qu’il n’avait pas correctement transmis tous les dons à l’un des aspirants.

Le Parti vert a révélé mardi qu’il avait accidentellement conservé dans ses coffres des milliers de dollars de contributions qui étaient pourtant destinés au candidat Glen Murray pour sa campagne dans la course à la direction. Cet aveu est venu quatre jours après le début du vote numérique — et à quatre jours de l’annonce du gagnant, samedi.

Toutes les contributions aux candidats à la direction du Parti vert du Canada étaient d’abord acheminées à l’exécutif national, qui en transférait ensuite les trois quarts à la campagne qui avait permis de collecter ces sommes. Or, le parti a révélé mardi qu’«un certain nombre de dons qui étaient probablement destinés à la campagne de Glen Murray» avaient été considérés à tort comme des «dons généraux» au national — et sont donc restés dans les coffres du parti.

M. Murray, un ancien maire de Winnipeg et ex-ministre libéral en Ontario, a affirmé en entrevue mardi que c’est son équipe de campagne qui avait découvert le problème la semaine dernière, après avoir constaté que des dons reçus et transmis au parti n’étaient jamais revenus à sa campagne.

Meryam Haddad, une avocate en immigration montréalaise qui a contesté avec succès, la semaine dernière, la décision du parti de l’expulser de la course, estime qu’il s’agit là d’une autre erreur dans une liste croissante de mauvaise gestion, qui remet en question la légitimité du processus démocratique.

L’avocate torontoise Annamie Paul, qui avait officiellement amassé le plus de fonds dans ses coffres à la fin du mois d’août, croit que la même erreur a pu se produire avec d’autres candidats. Elle a déclaré mercredi que son équipe de campagne travaillait avec le parti pour enquêter.

L’avocat montréalais Dimitri Lascaris, qui était deuxième au chapitre des contributions, souhaite obtenir plus d’informations du parti sur ce qui s’est passé, mais il soutient que son équipe de campagne ne croit pas avoir été lésée dans cette affaire.

Laisser un commentaire
Les plus populaires