Les CDC assouplissent les recommandations pour le masque chez les Américains vaccinés

WASHINGTON — Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies aux États-Unis ont assoupli jeudi les directives sur le port du masque à l’intérieur pour les personnes «pleinement vaccinées».

Les CDC recommandent toujours de porter le masque dans des environnements intérieurs bondés comme les autobus, les avions, les hôpitaux, les prisons et les refuges pour sans-abri. Mais les nouvelles directives, qui suppriment l’obligation du masque ou de la distanciation sociale pour ceux qui sont complètement vaccinés, pourraient permettre la réouverture des écoles ou de certains lieux de travail. 

De plus, les CDC ne recommandent plus le port du masque dans une foule à l’extérieur pour les personnes «entièrement vaccinées» — celles qui ont reçu leur dernière dose il y a au moins deux semaines. 

Il y a à peine deux semaines, les CDC recommandaient que les personnes entièrement vaccinées continuent de porter le masque à l’intérieur en toutes circonstances et à l’extérieur dans les grandes foules.

Cette annonce intervient alors que les CDC et l’administration de Joe Biden sont confrontés à des pressions afin d’assouplir les restrictions pour les personnes «entièrement vaccinées» —, notamment pour faire miroiter les avantages de la vaccination auprès des «hésitants».

La docteure Rochelle Walensky, directrice des CDC, a annoncé les nouvelles orientations jeudi après-midi lors d’un point de presse de la Maison-Blanche. Elle a expliqué que ce changement tant attendu est dû au succès de la vaccination aux États-Unis — et est basé sur les dernières données scientifiques concernant l’efficacité de ces vaccins. «Si vous êtes complètement vacciné, vous pouvez commencer à faire les choses que vous aviez arrêtées à cause de la pandémie», a-t-elle soutenu.

Cette nouvelle orientation intervient alors que l’importante campagne de vaccination aux États-Unis commence à porter ses fruits. Le nombre de cas n’a jamais été aussi bas depuis septembre dernier, les décès sont à leur plus bas depuis avril et le taux de positivité est au plus bas depuis le début de la pandémie.

À ce jour, plus de 154 millions d’Américains (46 %) ont reçu au moins une dose de vaccins et plus de 117 millions sont «entièrement vaccinés». Le rythme des nouvelles vaccinations a ralenti ces dernières semaines, mais avec l’autorisation mercredi du vaccin Pfizer pour les jeunes de 12 à 15 ans, une nouvelle poussée de doses est attendue dans les prochains jours.

Laisser un commentaire