Les commandes de cannabis ont bondi en Ontario avec la crise de la COVID-19

TORONTO — La Société ontarienne du cannabis (SOC) a vu le nombre de commandes en ligne tripler depuis que la pandémie de COVID-19 a commencé à balayer le pays et que des mesures de prévention ont été mises en place, et près d’une commande sur trois provenait de nouveaux clients.

Le distributeur a expliqué qu’il recevait entre 2500 et 3500 commandes par semaine avant le 9 mars, mais dans les semaines qui ont suivi l’adoption massive des mesures de distanciation physique, ce nombre a doublé pour atteindre 5000, puis a doublé de nouveau, atteignant même 13 000 commandes lors d’une semaine en particulier.

Dans le but de continuer à tenir tête au marché illégal et de répondre à la demande, le distributeur a augmenté ses effectifs, réduit les prix de plus de 240 produits à base de cannabis et lancé une campagne de livraison gratuite pour la durée de la crise de la COVID-19, afin de faciliter l’accès aux options légales.

La demande et la fermeture de certains magasins de cannabis ont convaincu la SOC d’étendre son service de livraison à domicile en trois jours ou moins, lequel est maintenant offert à 63 % des consommateurs de la province.

Ce service sera étendu dans les semaines à venir, mais traite déjà près de 5000 commandes par jour, contre 400 habituellement. Les clients du site internet de la société peuvent aussi choisir de ramasser leur commande au bureau de poste.

Les plus populaires