Les Communes adoptent un projet de loi qui aidera le secteur laitier

OTTAWA — La Chambre des communes a adopté mercredi soir un projet de loi pour augmenter la capacité d’emprunt de la Commission canadienne du lait (CCL) à un demi-milliard de dollars.

Ce projet de loi déposé par la ministre fédérale de l’Agriculture, Marie-Claude Bibeau, modifierait la Loi sur la Commission canadienne du lait pour faire passer sa capacité d’emprunt de 300 millions $ à 500 millions $.

Il permettrait à la société de la Couronne d’augmenter ses réserves de produits laitiers, comme le lait et le fromage, alors que le secteur est durement touché par la pandémie de COVID-19.

L’industrie laitière a été confrontée à d’importantes fluctuations dans sa demande depuis le début de la crise, a fait valoir la ministre Bibeau dans une allocution aux Communes.

«Dans les deux premières semaines de la crise, quand les mesures de distanciation sociale ont été imposées, les consommateurs ont acheté compulsivement et les tablettes d’épicerie se sont vidées», a-t-elle dit.

«Puis, avec la fermeture des écoles et de nombreux restaurants et entreprises de l’industrie hôtelière, la demande pour les produits laitiers a encore diminué, surtout pour le fromage et la crème», a-t-elle ajouté.

Résultat: l’industrie a bien fait des dons à des banques alimentaires, mais elle a malgré tout été obligée de jeter des millions de litres de lait à travers le pays.

«Ça a créé un véritable casse-tête dans toute la chaîne d’approvisionnement», a expliqué la ministre Bibeau.

Les partis d’opposition ont tous salué cet amendement à la loi qui apporterait «une solution efficace à une situation intenable», selon les dires de la ministre.

Ils ont donc utilisé leurs interventions en Chambre pour continuer de réclamer plus d’aide pour le secteur agroalimentaire, tel que demandé par le milieu.

Comme elle le fait depuis une semaine, la ministre Bibeau a invité les producteurs à «profiter au maximum» des programmes d’aide en place et a laissé entendre que d’autres mesures s’en viennent.

Le Sénat est convoqué vendredi dès 11h pour adopter le projet de loi sur la CCL à son tour. On peut donc s’attendre à ce qu’il devienne loi d’ici la fin de la semaine.