Les dates importantes de l’arrangement entre Transat et Air Canada

MONTRÉAL — Air Canada et Transat A.T. ont annoncé vendredi la fin de l’arrangement qui aurait permis à la plus importante compagnie aérienne au pays d’acheter le voyagiste québécois.

Voici les principales dates depuis l’annonce d’une entente:

— — —

30 avril 2019: Avant la tenue de son assemblée annuelle des actionnaires, l’entreprise annonce discuter avec plusieurs joueurs dans le cadre d’un processus qui pourrait mener à sa vente.

16 mai 2019: Air Canada et Transat A.T. annoncent la signature d’une entente d’exclusivité pouvant mener à une transaction. Air Canada offre 13 $ pour chaque action de Transat A.T., ce qui représente environ 520 millions $.

27 juin 2019: Transat A.T. annonce avoir accepté l’offre d’Air Canada.

11 août 2019: Air Canada bonifie son offre de 200 millions $ en proposant 18 $ pour chaque action du voyagiste.

27 mars 2020: La transaction reçoit un avis défavorable du Bureau de la concurrence du Canada, qui s’inquiète d’une hausse des prix pour les voyageurs et d’une diminution des services.

25 mai 2020: La Commission européenne, dont le feu vert est essentiel, exprime également des préoccupations entourant la concurrence à l’égard du regroupement proposé.

10 octobre 2020: Transat A.T. et Air Canada annoncent une révision de l’arrangement, en évoquant notamment l’impact de la pandémie de COVID-19. Air Canada versera 5 $ pour chaque action du voyagiste québécois dans le cadre d’une offre évaluée à 190 millions $.

15 décembre 2020: Les actionnaires de Transat A.T. donnent à nouveau leur aval à la proposition d’Air Canada. Avant l’assemblée extraordinaire, l’entreprise révèle qu’elle avait reçu une autre proposition jugée inférieure, qui n’a pas été présentée aux actionnaires.

11 février: Le gouvernement Trudeau donne son feu vert à la prise de contrôle de Transat A.T. par Air Canada en soulignant que la pandémie de COVID-19 avait été un «facteur clé» dans son évaluation.

15 février : Air Canada décide de ne pas prolonger la date butoir visant à conclure la vente de Transat A.T. puisque l’approbation de la Commission européenne se fait attendre. Les deux parties peuvent mettre fin à l’entente à tout moment.

2 avril: Puisque la Commission européenne n’allait pas approuver la transaction, les deux parties décident de mettre fin à leur arrangement.

Laisser un commentaire