Les démocrates donnent le coup d’envoi de leur convention lundi soir à Milwaukee

MILWAUKEE — L’ancien vice-président Joe Biden acceptera seulement jeudi soir la nomination du Parti démocrate en vue de l’élection présidentielle de novembre, mais il sera présent en quelque sorte tout au long de la convention virtuelle des démocrates, qui commence lundi soir.

Le président du Comité national démocrate, Tom Perez, a indiqué à l’Associated Press que M. Biden participerait à la convention bien avant son apparition de jeudi soir.

Par exemple, on pourra voir lundi soir le futur candidat démocrate échanger avec des militants pour une réforme de la justice pénale.

Plusieurs discours risquent d’attirer l’attention en cette première soirée. Les démocrates pourront notamment entendre l’ancienne première dame des États-Unis Michelle Obama.

Selon une conseillère de longue date, elle livrera un discours «personnel» sur celui qui a été vice-président de son mari, Barack Obama.

«Elle profitera de l’occasion pour parler du vice-président Biden sur deux aspects: la compétence, qu’elle a pu voir au premier plan quand il était le vice-président de son mari, mais aussi sa personnalité profondément respectable», a relaté Valerie Jarrett. 

Le sénateur du Vermont Bernie Sanders ainsi que la sénatrice du Minnesota Amy Klobuchar, qui ont été les rivaux de M. Biden dans la course à l’investiture démocrate, doivent également s’exprimer.

Des républicains en appui à Biden

Plusieurs anciens responsables républicains qui soutiennent Joe Biden contre Donald Trump seront également en vedette lundi soir.

Les organisateurs ont annoncé que l’ancien gouverneur de l’Ohio John Kasich ferait un discours, aux côtés de l’ancienne représentante de New York Susan Molinari et de l’ancienne gouverneure du New Jersey Christine Whitman.

M. Kasich, qui a été l’un des derniers prétendants dans la course à l’investiture républicaine en 2016, est un farouche opposant du président Trump.

Meg Whitman, ancienne chef de la direction de Hewlett Packard, est également annoncée au programme. Mme Whitman faisait partie des membres de premier plan des campagnes présidentielles du républicain Mitt Romney, mais a soutenu la démocrate Hillary Clinton en 2016.

Le coprésident de la campagne de Joe Biden, Cedric Richmond, a déclaré que la participation de conférenciers de tous les horizons politiques donnerait une image d’unité pendant une période difficile pour les États-Unis.

Trump en campagne

Le président Donald Trump, pour sa part, fait campagne dans le Wisconsin cette semaine. Il a déclaré lundi à l’émission «Fox and Friends» qu’il n’avait pas d’autre choix que d’aller parler directement aux électeurs «parce que nous avons de faux médias dans ce pays». 

Le Wisconsin est considéré comme un État pivot dans la course pour obtenir une majorité des votes du collège électoral. La convention démocrate se tient également dans cet État, à Milwaukee, mais la majorité des orateurs y participeront virtuellement en raison de la pandémie de COVID-19.