Les députés progressistes-conservateurs ontarien choisissent un nouveau chef

TORONTO — Le caucus progressiste-conservateur ontarien se réunit vendredi afin de choisir un chef intérimaire à la suite de la démission de Patrick Brown.

M. Brown a abandonné jeudi ses fonctions de chef du parti après avoir nié énergiquement les allégations «troublantes» dont il fait l’objet.

Ces allégations, qui n’ont pu être vérifiées de façon indépendante par La Presse canadienne, ont été lancées par deux femmes qui ont dénoncé M. Brown à la chaîne CTV News.

Les dirigeants du parti n’ont pas annoncé si le chef intérimaire dirigera le parti pendant la prochaine campagne électorale prévue en mai et en juin ou si une course à la direction sera organisée d’ici le scrutin.

La chef adjointe Sylvia Jones, a déclaré, au cours d’une conférence de presse, que le parti avait déjà tourné la page et se concentrait à être prêt dès le déclenchement de la campagne électorale.

De son côté, la première ministre Kathleen Wynne a reconnu que la démission de M. Brown avait bouleversé le paysage politique, mais elle n’a toutefois pas l’intention de déclencher des élections anticipées.