Les dirigeants de Sunwing et de Via Rail pourraient être convoqués à Ottawa

OTTAWA — Le président du Comité des transports de la Chambre des communes veut demander aux dirigeants de Sunwing et de VIA Rail de venir expliquer publiquement ce qui a causé des cauchemars à des milliers de voyageurs canadiens pendant les Fêtes.

Le député libéral Peter Schiefke a écrit sur Twitter mardi qu’il prévoyait de convoquer une réunion du Comité permanent des transports afin que des représentants des deux transporteurs viennent répondre aux questions des députés à Ottawa.

M. Schiefke estime que les Canadiens «méritent des réponses pour les retards et les annulations inacceptables survenus pendant la période des Fêtes».

Ce gazouillis a rapidement été partagé par le ministre fédéral des Transports, Omar Alghabra. «Ce sera une discussion importante. Les Canadiens méritent des réponses!» a ajouté le ministre sur Twitter.

Des centaines de voyageurs se sont retrouvés bloqués au Mexique pendant les vacances des Fêtes, après que Sunwing a annulé leur vol de retour. Des voyageurs ont aussi accusé le transporteur et voyagiste de ne pas bien communiquer avec les passagers touchés.

Sunwing a annoncé la semaine dernière qu’elle annulait tous ses vols aux aéroports de Regina et de Saskatoon, jusqu’au début février, en raison de «circonstances atténuantes».

«Inacceptable», dit le ministre

Le ministre Alghabra a qualifié d’«inacceptable» la situation chez Sunwing. Mais il a également fait part de ses inquiétudes quant au fait que des passagers de VIA Rail avaient été bloqués pendant des heures alors qu’une tempête hivernale frappait certaines régions de l’Ontario et du Québec.

De nombreux trains qui devaient circuler la veille de Noël ont été annulés, et VIA Rail a déclaré que le déraillement d’un convoi du CN était à l’origine d’autres annulations le jour de Noël puis le lendemain.

Un porte-parole de VIA Rail a déclaré mardi soir que l’entreprise répondrait «favorablement» à une demande du comité afin d’expliquer ce qui a conduit à la situation le mois dernier.

Les voyages en avion ont été la source de nombreuses plaintes tout au long de 2022, alors que l’industrie connaissait le retour généralisé des voyages nationaux et internationaux après la levée des restrictions liées à la COVID-19. Les problèmes dans les aéroports, notamment la perte de bagages et les longs retards, ont été en partie imputés à une pénurie de personnel.

Et c’était sans compter les longs délais d’attente dans les bureaux des passeports. Service Canada a eu du mal à rattraper un arriéré de demandes qui s’est accumulé au cours des deux premières années de la pandémie.

Le député conservateur Mark Strahl, qui est membre du Comité permanent des transports des Communes, a indiqué mardi que son parti voulait que le ministre Alghabra réponde lui aussi de ce qui s’était passé pendant les vacances des Fêtes.

«Il a rompu sa promesse de réparer le système et les Canadiens en ont payé le prix», a-t-il soutenu sur Twitter.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.