Les dommages assurés causés par Fiona atteindront au moins 800 M $, selon le BAC

TORONTO — Le Bureau d’assurance du Canada (BAC) estime maintenant que les dommages assurés causés par l’ouragan Fiona atteindront au moins 800 millions $. 

Ce montant est supérieur à l’estimation initiale de 660 millions $ du BAC.

L’estimation révisée fait de l’ouragan Fiona le septième événement météorologique extrême le plus coûteux de l’histoire du Canada, mais le premier dans le Canada atlantique. 

Le BAC attribue l’augmentation de l’estimation aux réclamations pour des biens personnels. Mais il note que de nombreux résidents touchés se trouvaient dans des zones inondables à haut risque et des plaines inondables, où la couverture d’assurance résidentielle contre les inondations n’est généralement pas offerte.

Le BAC précise que les dommages dans ces zones ne sont pas inclus dans son total des dommages assurés: il s’attend donc à ce que les coûts réels dépassent facilement le milliard de dollars.

Le bureau affirme que les réclamations d’assurance résultant de conditions météorologiques extrêmes ont plus que quadruplé au cours des 15 dernières années. La nouvelle norme annuelle pour les dommages assurés causés par les catastrophes naturelles au Canada est maintenant de 2 milliards $.

L’ouragan Fiona, devenu tempête post-tropicale, a touché terre en Nouvelle-Écosse le 24 septembre, privant d’électricité plus de 500 000 clients dans les Maritimes et emportant dans la mer au moins 20 maisons.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.