Les doses aux États américains en fonction de la demande, et non de la population

WASHINGTON — L’administration Biden commencera à modifier la façon dont elle attribue les doses de vaccins contre la COVID-19 aux États, en transférant les doses des États avec une demande plus faible vers ceux qui en réclament davantage, a déclaré mardi un responsable de l’administration.

Le changement d’une distribution stricte en fonction de la population intervient alors que la demande de vaccins contre le coronavirus a baissé à l’échelle du pays, mais particulièrement de manière plus soudaine dans quelques régions, certains États refusant une partie ou la totalité de leurs allocations de doses hebdomadaires. Le gouvernement fédéral va maintenant transférer certaines de ces doses vers les régions où la demande est plus élevée, dans le but d’accélérer la vaccination dans ces régions.

L’administration affirme que lorsque les États déclineront les doses qui leur ont été attribuées, cet excédent se déplacera vers les États qui attendent toujours des doses pour répondre à la demande. Ces États obtiendraient les doses disponibles chaque fois que la demande de vaccins dans leurs États augmente — une priorité clé de l’administration Biden.

Les gouverneurs ont été informés du changement par la Maison-Blanche mardi matin. Le «Washington Post» avait d’abord fait état de cette nouvelle façon de faire.

L’annonce est intervenue quelques heures avant que M. Biden ne s’exprime mardi après-midi sur les efforts de son administration pour stimuler la demande de vaccins à travers le pays dans le cadre de son objectif d’un retour à une certaine normalité d’ici les célébrations du jour de l’Indépendance du 4 juillet.

Cette semaine, l’Iowa a refusé près des trois quarts des doses de vaccin disponibles pour l’État pour la semaine prochaine par le gouvernement fédéral, car la demande pour les vaccins reste faible.

Des États ont opéré eux-mêmes des changements sur leur territoire pour tenir compte de l’évolution de la demande. La semaine dernière, l’État de Washington a changé la façon dont il attribue le vaccin contre le coronavirus à ses comtés. Auparavant, l’État distribuait des fournitures aux comtés proportionnellement à leur population. Mais le gouverneur Jay Inslee a déclaré jeudi que les distributions seront désormais fondées sur les demandes des fournisseurs de soins de santé.

Le responsable qui a confirmé la décision de réaffectation s’est exprimé sous le couvert de l’anonymat avant que la nouvelle ne soit dévoilée publiquement.

Par Zeke Miller – Associated Press

Laisser un commentaire