Les éducatrices en garderies de la N.-É. ont droit à une hausse de salaire de 30 %

DARTMOUTH, N.-É. — Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse annonce mardi que le salaire de la plupart des 2600 éducatrices en garderie de la province est immédiatement augmenté d’environ 30 %.

La ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Becky Druhan, a expliqué mardi que ces augmentations substantielles, rétroactives au 4 juillet, étaient «souhaitables depuis longtemps».

Les directrices de garderies se plaignaient depuis longtemps d’une pénurie de main-d’œuvre, notamment parce que ce secteur ne pouvait pas attirer d’employés en raison des salaires non compétitifs.

La ministre Druhan explique que cette augmentation de salaire est directement liée à l’entente fédérale-provinciale sur les garderies, conclue en juillet 2021 en Nouvelle-Écosse. 

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse déboursera 65 millions $ par année pour les salaires des éducatrices en services de garde, comparativement à 25 millions $ auparavant. Le gouvernement fédéral couvrira de son côté 35 millions $ par année pour la nouvelle structure salariale.

Selon la ministre Druhan, le salaire horaire d’une éducatrice en service de garde se situera maintenant entre 19,10 $ et 21,67 $, selon son niveau de formation.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.