Les libéraux se déclarent gagnants dans l’élection partielle à Mississauga

L’ancien ministre des Finances de l’Ontario Charles Sousa devrait faire son entrée à la Chambre des communes comme député libéral, si la tendance des premiers résultats de l’élection partielle de la circonscription de Mississauga-Lakeshore se confirme.

Avec un peu moins de 20 % des bulletins dépouillés, le candidat libéral s’est présenté à un rassemblement tenu à Mississauga, lundi soir, et a proclamé sa victoire. Plus d’une centaine de ses partisans étaient réunis sur place pour l’accueillir.

«En tant que votre représentant à Ottawa, je veux que vous sachiez que je suis là pour vous apporter mon soutien, pour travailler avec vous et pour être pragmatique afin de trouver les bonnes solutions aux défis auxquels nous sommes confrontés», a affirmé M. Sousa lors de son discours de victoire.

«C’est un honneur de servir cette grande communauté et de rejoindre l’équipe d’Ottawa qui partage ces valeurs.»

M. Sousa menait par un peu moins de 20 points de pourcentage avec près de la moitié des votes comptés, soit 110 bureaux de vote sur 234. Il a obtenu 52,5 % des voix contre 33 % pour son adversaire conservateur, Ron Chhinzer. La candidate néo-démocrate, Julia Kole, se trouvait loin derrière avec 6,5 % des appuis.

Le Parti libéral a également déclaré sa victoire tard lundi soir, affirmant dans un communiqué que cela le laisse «dans une position renforcée» à la fin de 2022. 

«La victoire de lundi à l’élection partielle survient après le meilleur mois de novembre en matière de financement de la base de l’histoire du Parti libéral du Canada, puisque des dizaines de milliers de Canadiens ont fait des dons totalisant plus de 1,4 million de dollars pour soutenir Justin Trudeau et le plan de l’équipe libérale visant à bâtir un avenir meilleur pour les Canadiens», a indiqué le parti.

Le premier ministre Justin Trudeau a de son côté écrit sur Twitter qu’il a «hâte de travailler avec (M. Sousa) afin de livrer des résultats pour les habitants de Mississauga—Lakeshore».

«Je sais qu’il est prêt et qu’il est à la hauteur de la tâche», a ajouté le chef libéral.

Si l’avance libérale se maintenait, ce serait une mauvaise nouvelle pour le nouveau chef conservateur Pierre Poilievre.

Il s’agissait de la première élection partielle depuis son arrivée à la tête du Parti conservateur et cette circonscription de la banlieue de Toronto se trouve dans une région où les conservateurs espèrent faire des gains.

Aux élections de 2021, le libéral Sven Spengemann l’avait emporté par plus de 3000 votes. Il a par la suite démissionné pour tenter d’obtenir un poste à l’ONU.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.