Les élus américains s’entendent sur un programme d’aide de 900 milliards $ US

Les élus du Congrès américain sont parvenus dimanche à une entente sur un plan d’aide de 900 milliards $ US pour la population et les entreprises frappées par la COVID-19.

L’accord prévoit une autre prestation temporaire de 300 $ US par semaine pour les personnes sans emploi et un paiement direct de 600 $ US pour une majorité d’Américains. Une nouvelle série de subventions sera versée aux entreprises en difficulté. Une aide sera aussi accordée aux écoles, aux fournisseurs de soins de santé et aux locataires menacés d’expulsion.

La Chambre des représentants devrait se prononcer sur cette entente lundi, a indiqué une porte-parole du leader de la majorité démocrate, Steny Hoyer. La Chambre a adopté un projet de loi de dépense provisoire d’un jour pour éviter la fermeture du gouvernement à minuit dimanche. Le Sénat devrait également voter lundi. Les législateurs sont impatients de quitter Washington et de mettre un terme à une année tumultueuse.

«Il y aura un autre plan de sauvetage majeur pour le peuple américain», a annoncé le chef de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, en soulignant qu’il serait assorti de près de 900 milliards $ US. «Il contient des politiques ciblées pour soutenir les Américains en difficulté qui ont déjà attendu trop longtemps», a-t-il ajouté.

La prestation hebdomadaire de 300 $ US, deux fois moins importante que celle accordée au printemps, sera versée pendant une période de 11 semaines, au lieu de 16, comme lors de la première vague. Quant au chèque de 600 $ US, lui aussi réduit de moitié par rapport au printemps, son montant doit diminuer à partir d’un revenu annuel supérieur à 75 000 $ US.

Le président sortant Donald Trump devrait appuyer l’entente.

– Par Andrew Taylor, The Associated Press

Laisser un commentaire