Les élus des T.N.-O. choisissent une femme pour être première ministre

YELLOWKNIFE — Les députés récemment élus à la législature des Territoires du Nord-Ouest ont choisi comme première ministre une ancienne travailleuse sociale qui a obtenu un deuxième mandat au début du mois d’octobre.

Caroline Cochrane, une Métisse, a été élue jeudi au troisième tour de scrutin par les 19 députés territoriaux, qui devaient choisir parmi quatre candidats. Dans son discours d’acceptation, le nouvelle première ministre a promis pour les quatre prochaines années «le gouvernement le plus progressiste des Territoires du Nord-Ouest».

Dans un gouvernement de consensus, système démocratique sans partis politiques en vigueur dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut, le premier ministre et les membres du cabinet sont choisis par les députés à l’issue de chaque élection générale. Le premier ministre attribue ensuite des portefeuilles aux ministres qui ont été choisis par leurs pairs.

Mme Cochrane, qui représente une circonscription de Yellowknife, devient la première femme à diriger les Territoires depuis le départ de Nellie Cournoyea il y a 24 ans, en 1995. Son élection reflète la composition paritaire de la nouvelle Assemblée législative, qui compte neuf femmes sur 19.

Élue pour la première fois en 2015, Mme Cochrane a occupé divers postes au sein du dernier cabinet, plus récemment à l’éducation, à la culture et à l’emploi. Avant de se lancer en politique, elle avait été travailleuse sociale pendant 20 ans.

Son prédécesseur, Bob McLeod, qui avait été premier ministre pendant huit ans, ne s’est pas représenté au scrutin du 1er octobre.

Les plus populaires