Les enseignants du primaire en Ontario ratifient l’entente de principe

TORONTO — Les enseignants du primaire en Ontario ont ratifié l’entente de principe conclue par leur syndicat avec le gouvernement pour une nouvelle convention collective d’une durée de trois ans.

La Fédération des enseignantes et des enseignants de l’élémentaire de l’Ontario indique que 97 % de ses membres enseignants ont voté en faveur de l’entente. Les enseignants bénéficieront d’une augmentation de salaire de 1 % par année pendant trois ans et leurs avantages sociaux augmenteront de 4 % par année.

L’entente prévoit également un fonds de «soutien aux élèves» de 89 millions $ sur deux ans, qui, selon le syndicat, créera environ 434 postes d’enseignants, pour des domaines tels que l’éducation spécialisée, l’apprentissage de l’anglais et les initiatives de santé mentale.

L’entente garantit pendant les trois ans le modèle «une enseignante-une éducatrice de la petite enfance» pour la maternelle à temps plein. Il n’y aura par ailleurs aucun changement dans la taille des classes au primaire.

Le président du syndicat, Sam Hammond, a déclaré dans un communiqué que même si les négociations avaient été «longues et ardues», les enseignants sont demeurés fermes face aux coupes demandées par le gouvernement.