Les États-Unis mettent fin aux tarifs douaniers sur les panneaux solaires canadiens

VANCOUVER — Le Canada et les États-Unis se sont entendus afin que les Américains mettent fin à leurs tarifs douaniers sur les panneaux solaires fabriqués au Canada.

La ministre du Commerce international Mary Ng a indiqué que l’entente reflétait la volonté commune des deux pays de lutter contre les changements climatiques et de développer l’industrie des énergies renouvelables.

La ministre Ng participe à une rencontre de la Commission du libre-échange, à Vancouver. La représentante américaine du Commerce, Katherine Tai, et la secrétaire mexicaine de l’Économie, Tatiana Clouthier, prennent également part à cette rencontre.

Ces tarifs douaniers américains sur les produits solaires avaient été imposés par la précédente administration, sous la présidence de Donald Trump, en 2018. Depuis, les exportations canadiennes de produits solaires au sud de la frontière avaient chuté de 82 %, selon Ottawa.

En février dernier, un comité de résolution des différends avait déterminé qu’en maintenant les produits canadiens sous le joug de ses prétendues «mesures de protection», les États-Unis violaient leurs obligations en vertu de l’Accord Canada-États-Unis-Mexique (ACEUM).

Mary Ng a également annoncé qu’elle allait ramener l’enjeu du bois d’œuvre sur la table lors de son tête-à-tête avec Mme Tai.

«La manière d’avancer est de trouver une solution avec les États-Unis», a-t-elle dit.

Les deux responsables s’entendent sur le fait qu’il s’agit d’un enjeu important, mais les possibles solutions au problème ne sont pas très claires. Katherine Tai a réitéré son appui à l’industrie.

«Notre priorité est de s’assurer que les producteurs américains de bois d’œuvre peuvent être compétitifs en profitant des mêmes conditions, a-t-elle dit. Le bois subventionné et le « dumping » minent leur capacité à compétitionner de manière équitable.»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.