Les États-Unis ont reçu 510 signalements d’ovnis, mais pas d’extraterrestres

WASHINGTON — Les États-Unis ont maintenant recueilli 510 rapports d’objets volants non identifiés (ovnis), dont beaucoup passent dans l’espace aérien militaire. Bien qu’il n’y ait aucune preuve qu’il s’agit d’extraterrestres, ces objets constituent toujours une menace aux yeux du gouvernement américain.

L’an dernier, le Pentagone a ouvert un bureau dont la tâche est uniquement de recevoir et d’analyser tous les signalements de phénomènes non identifiés, dont la plupart proviennent de pilotes militaires. Ce bureau travaille également en collaboration avec les agences de renseignement afin de pousser certaines enquêtes plus loin au besoin.

Ces événements «continuent de se produire dans un espace aérien restreint ou sensible, mettant en évidence d’éventuelles préoccupations pour la sécurité», a souligné le Bureau du directeur du renseignement national dans son rapport de 2022, rendu public jeudi.

Les 510 objets rapportés incluent 144 objets observés précédemment et 366 nouveaux signalements.

Dans la majorité des cas, les objets présentaient des «caractéristiques banales» et pouvaient être classés comme des systèmes d’aéronefs sans pilote ou des objets ressemblant à des ballons, selon le rapport.

Mais le bureau est également chargé de signaler tout mouvement ou signalement d’objets pouvant indiquer qu’un adversaire potentiel dispose d’une nouvelle technologie.

Le bureau des anomalies du Pentagone doit également inclure tout objet non identifié se déplaçant sous l’eau, dans les airs ou dans l’espace qui pourrait représenter une nouvelle menace.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.