Les États-Unis, profondément divisés selon la vaste majorité des électeurs

85 % des électeurs inscrits décrivent les Américains comme profondément divisés par leurs valeurs selon un sondage de l’Associated Press et du NORC Center for Public Affairs Research. 

NEW YORK — La grande majorité des électeurs américains sont d’avis que leur pays est profondément divisé sur ses plus importantes valeurs et doutent de la santé de leur démocratie, selon un sondage de l’Associated Press et du NORC Center for Public Affairs Research. De plus, les partisans du président Donald Trump et de son adversaire Joe Biden croient qu’une défaite de leur candidat de prédilection exacerberait cette dissension.

En tout, plus de 85 pour cent des électeurs inscrits décrivent les Américains comme profondément divisés par leurs valeurs. Seulement 15 pour cent affirment que la démocratie américaine fonctionne très bien ou extrêmement bien.

Le sondage démontre qu’une majorité d’électeurs sont particulièrement pessimistes à propos de la réélection potentielle de M. Trump: quelque 65 pour cent d’entre eux affirment que cette division continuerait de s’aggraver en cas de victoire républicaine, un pourcentage qui inclut un quart des partisans du président.

Environ 35 pour cent des électeurs croient que M. Biden diviserait davantage le pays s’il l’emportait, mais 47 pour cent pensent au contraire que le candidat démocrate unifierait le pays.

Selon leur parti de choix, les électeurs seraient viscéralement opposés sur plusieurs enjeux de grande importance, comme leur propre sécurité en temps de pandémie, la valeur de la diversité et la santé de la démocratie américaine.

La moitié des électeurs doutent du bon fonctionnement de la démocratie au pays, tandis qu’environ le tiers croient que celle-ci fonctionne assez bien. Même s’il y a deux fois plus de partisans de M. Biden qui s’inquiètent de la santé de la démocratie que de partisans de M. Trump, environ 30 pour cent des gens qui appuient le président sortant reconnaissent un certain dérèglement.

Alors que les républicains craignent le trucage de la prochaine élection — une hypothèse que M. Trump défend sans preuve à l’appui —, les démocrates sont inquiets que le manque de constance dans les lois électorales, l’intimidation aux urnes et des poursuites judiciaires intentées par leurs adversaires rendent le droit de vote moins accessible, surtout en temps de pandémie.

Moins de la moitié des répondants ont dit avoir grande confiance que les votes seront correctement dépouillés lors des prochaines élections. Il n’y a toutefois que 28 pour cent des partisans de M. Trump qui sont aussi méfiants.

Il y aussi une différence marquée, en fonction de l’allégeance politique, sur la perception de la pandémie de COVID-19 et de la gestion de la crise par le président.

Près de 60 pour cent des démocrates affirment avoir très peur qu’un membre de leur famille, ou eux-mêmes, contractent le virus. Seulement 20 pour cent des partisans de M. Trump partagent cette peur, et plus de la moitié ne s’inquiètent pas de la COVID-19.

De plus, alors que le pays connaît une grande période de tension par rapport aux droits civiques, le sondage démontre la pluralité des opinions en ce qui a trait à la diversité.

La moitié des républicains pensent que la population diversifiée de la nation la fortifie. Parmi l’autre moitié, 30 pour cent sont d’avis que la diversité ne renforce pas le pays, tandis que 20 pour cent avancent même qu’elle est une nuisance.

Parmi les partisans de M. Biden, 75 pour cent croient que la diversité rend un pays plus fort.

En somme, le candidat démocrate a l’avantage sur son adversaire comme candidat de prédilection pour gérer la pandémie de coronavirus (selon 52 contre 28 pour cent répondants), pour les relations avec les groupes racisés (53 contre 28 pour cent) et pour les nominations à la Cour suprême (45 contre 34 pour cent). Sur le plan économique, les deux candidats sont nez à nez, alors que M. Biden reçoit 43 pour cent des appuis contre 42 pour cent pour M. Trump. Toutefois, les deux camps accordent une confiance totale à leur représentant pour s’occuper des autres enjeux majeurs.

Laisser un commentaire
Les plus populaires