Les événement marquants entourant le développement de la CSeries de Bombardier

MONTRÉAL – Voici des éléments marquants entourant le développement de la CSeries de Bombardier:

— — —

2004: Bombardier met à contribution une équipe dédiée pour évaluer la faisabilité et entamer le développement d’une nouvelle génération d’avions commerciaux.

31 janvier 2006: considérant que les conditions du marché ne sont pas assez favorables pour justifier le lancement de la CSeries, Bombardier décide de mettre son projet sur la glace.

31 janvier 2007: Bombardier recommence à travailler sur la CSeries et estime que l’entrée en service de ce nouvel avion commercial pourrait se faire en 2013.

2008: après plusieurs années d’attentes et de tergiversations, lancement du programme de la CSeries; le transporteur allemand Lufthansa signe une lettre d’intention pouvant aller jusqu’à 60 appareils.

11 mars 2009: Lufthansa converti sa lettre d’intention en commande ferme de 30 appareils. L’entente prévoit également des options pour 30 autres avions.

2010: les retards répétés qu’accuse le développement du programme de la CSeries commencent à inquiéter les investisseurs.

16 septembre 2013: premier vol d’essai d’un appareil de la CSeries effectué aux installations de Bombardier de Mirabel, dans les Laurentides, avec un modèle CS100, le plus petit de la famille.

16 janvier 2014: l’entrée en service de la CSeries est repoussée à la « deuxième moitié de l’année 2015 », confirme Bombardier, en annonçant une commande ferme de 16 appareils CS300 de la part d’Al Qahtani Aviation.

29 mai 2014: un incident survenu lors de tests effectués au sol avec le moteur d’un appareil d’essai force l’entreprise à suspendre ses essais en vol pendant plus de trois mois. Le constructeur du moteur, Pratt & Whitney, est mis à contribution dans l’enquête visant à faire la lumière sur l’incident.

27 février 2015: baptême de l’air du CS300, l’appareil dont la configuration peut accueillir plus de passagers. Le président et chef de la direction de l’entreprise, Alain Bellemare, commence du même coup à évoquer une entrée en service de l’appareil pour 2016.

7 mai 2015: Bombardier confirme que Swiss sera le premier transporteur aérien à prendre livraison de la CSeries au cours de la « première moitié » de 2016.

29 octobre 2015: le gouvernement de Philippe Couillard annonce qu’il injectera 1,3 milliard $ dans Bombardier afin de l’aider à compléter la CSeries en échange d’une participation de 49,5 pour cent dans le programme.

18 décembre 2015: au terme de 3000 heures de vol d’essais d’autres résultats, le CS100 obtient sa certification de Transports Canada.

28 avril 2016: Bombardier annonce que Delta Air Lines pourrait acheter jusqu’à 125 appareils de la CSeries dans ce qui représente la plus importante commande de ce programme.

29 juin 2016 : Bombardier livre son tout premier appareil CSeries à son client de lancement, le transporteur Swiss International Air Lines, dans le cadre d’une cérémonie à Mirabel.

15 juillet 2016 : La CSeries effectue son premier vol commercial avec des passagers en effectuant la liaison Zurich-Paris.

6 septembre 2016 : Bombardier annonce qu’elle livrera deux fois moins de CSeries cette année – sept au lieu de 15 – puisque que le constructeur du moteur, Pratt & Whitney, connaît des pépins avec sa cadence de production.

28 novembre 2016: Bombardier livre au transporteur letton airBaltic le premier CS300, qui peut transporter jusqu’à 160 passagers.

7 février 2017: le gouvernement fédéral annonce qu’il octroie une contribution remboursable de 372,5 millions $ à Bombardier, qui seront investis dans le développement de l’avion d’affaires Global 7000 et dans la CSeries.