Les funérailles de Cédrika Provencher célébrées bientôt en privé

MONTRÉAL – La famille de Cédrika Provencher pourra finalement célébrer les funérailles de la jeune fille qui avait été enlevée en juillet 2007 et assassinée.

Les ossements de Cédrika, découverts il y a un peu plus de huit mois, ont été remis à la famille au cours des derniers jours après avoir été analysés par des experts.

Dans un communiqué diffusé mardi par le réseau Enfants retour, Pina Arcamone, directrice générale de l’organisme, a précisé qu’après neuf «longues et douloureuses» années à chercher leur petite Cédrika, le temps est venu pour les parents, Karine Fortier et Martin Provencher, de lui faire leurs adieux.

Mme Arcamone ajoute que les membres de la famille se réuniront prochainement pour souligner le départ de Cédrika. Ils ont notamment exprimé le souhait de vivre ces moments dans la plus grande intimité, entourés de leurs proches.

Ainsi, la famille ne compte pas diffuser les détails du service. Seuls la famille et les proches seront admis à la cérémonie.

Toutefois, la famille de Cédrika Provencher a tenu à remercier le public pour «son soutien et les marques d’affection» reçus au cours de des dernières années.

À la mi-décembre, la Sûreté du Québec avait confirmé avoir retrouvé les ossements de la jeune disparue sur un terrain boisé près de l’autoroute 40, à Saint-Maurice.

Des recherches ont aussi eu lieu en juin dernier et l’enquête se poursuit.

Mardi, la SQ a refusé de commenter davantage cette affaire.