Les funérailles de Fritznel Richard se sont déroulées dimanche après-midi

MONTRÉAL — Les funérailles de Fritznel Richard, cet Haïtien dont le corps a été retrouvé plus tôt ce mois-ci près de la frontière américaine, se sont déroulées dimanche après-midi.

Plus de trois dizaines de personnes s’étaient déplacées dans le salon funéraire de Montréal-Nord pour assister à la cérémonie.

La Sûreté du Québec estime que l’homme de 44 ans est probablement mort d’hypothermie alors qu’il tentait d’entrer aux États-Unis.

Richardson Charles Alida, une des rares personnes présentes à avoir connu M. Richard, a raconté que son ami avait décidé de retourner voir sa femme et un de ses fils vivant aux États-Unis. Le malheureux pensait aussi obtenir plus facile un statut de résidence dans ce pays.

Son autre fils, âgé de 11 ans, vit en Haïti.

Frantz André, porte-parole du Comité d’action des personnes sans statut, dit que M. Richard était dans l’attente d’un permis de travail au moment de son décès.

La mort de M. Richard a inspiré un mouvement de solidarité au sein de la communauté haïtienne de Montréal. Le salon funéraire a offert gratuitement une grande partie de ses services, tandis que des membres de la communauté se sont cotisés pour payer le reste.

Le corps de M. Richard a été retrouvé dans une zone boisée à St-Bernard-de-Lacolle, près du chemin Roxham, un point de passage populaire pour les demandeurs d’asile venant au Canada.

Sur les 39 540 demandeurs d’asile interceptés par la Gendarmerie royale du Canada le long de la frontière en 2022, 39 171 se trouvaient au Québec.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.