Les infirmières du Nouveau-Brunswick peuvent passer l’examen d’entrée du Québec

FREDERICTON — Le Nouveau-Brunswick permet désormais aux infirmières diplômées dans la province de passer leur examen d’accès à la profession au Québec afin d’obtenir leur permis de pratique.

Le gouvernement provincial et l’Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick affirment que des places ont été réservées pour les infirmières diplômées qui préfèrent passer l’examen québécois.

Le ministre de la Santé Bruce Fitch soutient, dans un communiqué publié mercredi, que cette nouvelle voie vers la certification permettra à la province d’améliorer son recrutement et de retenir davantage d’infirmières dans son réseau.

Le ministre des Gouvernements locaux, Daniel Allain, croit également que cette nouvelle voie simplifiée pour les infirmières qui réussissent l’examen d’entrée québécois pourrait permettre de combattre la pénurie de main-d’œuvre.

Toujours selon le communiqué du gouvernement, l’association des infirmières indique avoir ajouté des ressources sur son portail web afin de guider les infirmières qui souhaitent passer l’examen québécois tout en voulant obtenir un permis de pratique au Nouveau-Brunswick.

Des infirmières francophones du Nouveau-Brunswick préféraient déjà passer l’examen québécois et elles pouvaient obtenir un permis de pratique dans leur province, mais seulement au terme d’une procédure administrative plutôt lourde.

Le gouvernement assure que, désormais, la procédure administrative sera simplifiée.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.