Les inondations et les feux coûtent de plus en plus cher au Canada, dit Goodale

SASKATOON — Les dommages des inondations et des incendies de forêt coûtent un milliard de dollars chaque année aux contribuables canadiens, a affirmé le ministre canadien de la Sécurité publique et de la Protection civile devant les délégués de la conférence annuelle de la Commission internationale des irrigations et du drainage.

Ralph Goodale a également déclaré aux 500 délégués présents à la conférence de Saskatoon que le changement climatique avait provoqué des tempêtes qui, en quelques jours, avaient amené les précipitations que l’on reçoit généralement durant toute une année, et qu’elles avaient été suivies par une grave sécheresse.

Selon le ministre, le Canada a dépensé davantage au cours des cinq ou six dernières années pour nettoyer après les incendies de forêt et les inondations, que dans toute l’histoire des programmes d’aide en cas de catastrophe qui remontent aux années 1970.

Le défi pour le gouvernement est d’avoir la volonté politique de faire quelque chose à moyen et à long terme, a-t-il expliqué.

Il a toutefois mentionné que les responsables du budget au gouvernement subissaient une pression énorme pour financer des projets qui apportent une satisfaction politique rapide, plutôt que de construire sur des objectifs à plus long terme.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie