Les inondations ont fait plus de 700 morts au Pakistan depuis deux mois

QUETTA, Pakistan — Des crues soudaines causées par des pluies de mousson anormalement fortes ont tué 777 personnes à travers le Pakistan au cours des deux derniers mois, ont annoncé lundi des responsables. 

Pendant ce temps, des sauveteurs appuyés par des soldats menaient une course contre la montre pour évacuer des milliers de personnes sinistrées.

Depuis le 14 juin, les pluies et les inondations ont touché 1,8 million de personnes, et 317 678 d’entre elles vivent encore dans des camps de secours à travers le pays, selon l’agence nationale de gestion des catastrophes. Elle a indiqué que sur les 777 décès, environ 300 ont été rapportés depuis le 1er août.

Les autorités mettent en place davantage de camps de secours et médicaux dans les zones reculées des provinces du sud-ouest du Balouchistan, du sud du Sind et de l’est du Pendjab, où les dégâts sont importants.

Les autorités ont déclaré avoir livré de la nourriture, des tentes et d’autres articles essentiels dans presque toutes ces zones, où les personnes touchées par les inondations attendaient l’aide dont elles avaient tant besoin depuis une semaine. Cependant, des vidéos circulant sur les réseaux sociaux laissent croire que de nombreuses personnes affectées par des crues soudaines sont toujours en attente.

Les inondations ont également endommagé près de 60 000 maisons à travers le Pakistan, en plus d’avoir emporté des routes et endommagé des ponts, compliquant le travail des sauveteurs. 

La saison de la mousson s’étend de juillet à septembre au Pakistan.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.