Les militants libéraux d’Ottawa-Vanier choisissent Mona Fortier

OTTAWA – Les militants libéraux d’Ottawa-Vanier ont élu dimanche Mona Fortier pour les représenter à l’occasion de l’élection partielle qui se déroulera dans la circonscription fédérale laissée vacante après le décès du député Mauril Bélanger.

Comme il s’agit d’un bastion libéral, plusieurs candidats s’étaient présentés pour succéder à celui qui a succombé à la maladie de Lou Gehrig en août dernier.

Mme Fortier est une femme d’affaires qui milite depuis longtemps au Parti libéral du Canada. Celle qui a coprésidé la campagne de Mauril Bélanger en 2015 a bénéficié de l’appui de la veuve de l’ancien député, Catherine. Elle compte s’engager activement pour que la capitale nationale soit désignée bilingue.

Ottawa-Vanier, qui couvre une partie de la capitale nationale du Canada, est un véritable château-fort du Parti libéral, qui a toujours remporté cette circonscription autrefois appelée Ottawa-Est depuis sa création en 1935.

Le défunt Mauril Bélanger avait été élu sans interruption depuis 1995 avec, chaque fois, des majorités écrasantes. En 2015, il avait remporté plus de 57 pour cent du vote contre sa plus proche rivale néo-démocrate, Emilie Taman, qui avait reçu un peu plus de 19 pour cent des voix.

L’élection partielle dans cette circonscription n’a pas encore été convoquée par le premier ministre Justin Trudeau. Comme elle a été laissée vacante au mois d’août, M. Trudeau a jusqu’à la fin du mois de février pour déclencher l’élection.