Les libéraux disent que les Canadiens veulent plus d’aide face à l’inflation

SAINT ANDREWS, N.-B. — Les libéraux fédéraux se disent déterminés à en faire plus pour aider les Canadiens à ressentir les effets de l’inflation.

Le caucus se réunit à Saint Andrews, au Nouveau-Brunswick, cette semaine pour une retraite où le coût de la vie est au centre des préoccupations de tous les députés.

Rachel Bendayan, secrétaire parlementaire du ministre adjoint des Finances, affirme que, pendant les vacances d’été, les députés ont tous entendu très clairement de la part de leurs électeurs à quel point il est devenu difficile de continuer à payer les factures.

La lutte contre l’inflation est également politiquement critique pour les libéraux, le nouveau chef conservateur Pierre Poilievre faisant des reproches acerbes sur le gouvernement à ce sujet.

Mme Bendayan dit que M. Poilievre est doué pour les «messages percutants», mais n’a pas de plans concrets pour l’inflation au-delà de la promotion de la cryptomonnaie imprévisible Bitcoin comme moyen de «se retirer» de l’inflation.

Les libéraux prévoient de doubler les remboursements de TPS, d’offrir des prestations de soins dentaires aux familles à faible revenu avec de jeunes enfants et d’augmenter une allocation de logement locatif, mais ont dû reporter le déploiement des politiques jusqu’après les funérailles de la reine.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.