Les libéraux du N.-B. veulent retenir les jeunes et attirer des expatriés

FREDERICTON — Les libéraux du Nouveau-Brunswick vantent leur plan pour retenir les jeunes et attirer des expatriés dans la province.

Le premier ministre Brian Gallant a déclaré que les libéraux veulent élargir les programmes qui offrent des frais de scolarité gratuits dans les établissements postsecondaires publics et les services de garde gratuits pour les familles à faible revenu.

Le parti affirme que s’il est réélu le 24 septembre, il créerait également un service de «chasseur de têtes inversé», pour offrir aux Canadiens et aux Néo-Brunswickois vivant à l’extérieur de la province, un guichet unique pour les aider à trouver un emploi et à déménager au Nouveau-Brunswick.

Le nouveau service aiderait à organiser des entrevues d’embauche, à chercher un logement, à identifier les options de garde d’enfants et à trouver un emploi pour un partenaire.

Pendant ce temps, les progressistes-conservateurs s’engagent à éliminer graduellement la double imposition sur les propriétés non occupées par leur propriétaire.

Le chef Blaine Higgs dit que la taxe, qui double le taux d’imposition des immeubles non occupés par le propriétaire, est injuste et décourage les investissements au Nouveau-Brunswick.