Les libéraux fédéraux ont crevé leur budget pendant l’année électorale de 2019

OTTAWA — Le Parti libéral du Canada a dépensé plus qu’il n’a récolté pendant l’année électorale 2019: il a recueilli un peu plus de 42 millions $, mais a dépensé un peu plus de 43 millions $.

Les états financiers, publiés vendredi par Élections Canada, montrent qu’à la fin de l’année, le PLC disposait d’actifs de 625 865 $.

Tous les partis politiques avaient jusqu’au 30 juin à minuit pour soumettre leurs états financiers de 2019. Parmi les principaux partis, seuls les résultats des libéraux étaient disponibles vendredi. Les néo-démocrates, quant à eux, disent avoir demandé et obtenu une prolongation.

Les libéraux ont également terminé 2019 avec des prêts de 24,7 millions $. Parmi leurs dépenses les plus importantes en 2019, les salaires se sont élevés à 7,95 millions $. Les libéraux fédéraux couvriront cette année une partie de ces coûts de main-d’oeuvre grâce à la Subvention salariale d’urgence.

Dans le cadre de ce programme fédéral, le gouvernement couvre 75 % des salaires, jusqu’à un maximum de 847 $ par semaine et par employé, pour les entreprises et organisations dont les revenus ont dégringolé pendant la pandémie.

Tous les partis fédéraux, sauf le Bloc québécois, ont présenté une demande pour bénéficier de la subvention salariale afin de payer leurs employés.

Laisser un commentaire
Les plus populaires