Les libéraux ont sous-estimé de 800 M $ le déficit fédéral, estime le DPB

OTTAWA — Le Directeur parlementaire du budget estime que le déficit fédéral a atteint l’an dernier 800 millions $ de plus que ce qu’ont annoncé les libéraux dans leur plus récent budget.

Dans ses Perspectives économiques et financières d’avril, le Directeur parlementaire du budget (DPB) indique que le déficit de l’exercice 2018-2019, qui s’est terminé en mars, atteint 15,7 milliards $, en raison de recettes moins élevées que prévu.

Cette année et les trois années suivantes, le DPB prévoit que les déficits dépasseront en moyenne de 700 millions $ les prévisions des libéraux contenues dans le budget déposé le mois dernier.

Ces écarts s’expliquent par des recettes de la TPS et des rentrées d’impôt sur le revenu des non-résidents plus faibles, mais des dépenses de fonctionnement plus élevées.

Le DPB rappelle que le gouvernement libéral s’était fixé deux cibles budgétaires en 2015: atteindre le déficit zéro en 2019-2020 et continuer de réduire au cours de son mandat le ratio de la dette fédérale au PIB.

Or, dans son ultime budget avant le scrutin d’octobre, le ministre des Finances, Bill Morneau, ne s’est pas engagé à rétablir l’équilibre budgétaire cette année. Le directeur parlementaire du budget estime qu’«en l’absence de nouvelles mesures, étant donné l’incertitude qui caractérise nos perspectives économiques (…) les chances que l’équilibre budgétaire soit rétabli en 2019-2020 sont pratiquement de zéro».

Le Directeur parlementaire du budget estime par contre «à 80 pour cent» les chances que le ratio de la dette fédérale tombe d’ici 2020-2021 sous la cible de 31,9 pour cent du PIB que s’était fixée le gouvernement.

Les plus populaires