Les libéraux s’en prennent à Scheer sur les événements de financement

OTTAWA — Le Parti libéral fédéral cherche à rendre la monnaie de sa pièce au Parti conservateur au sujet des événements de financement offrant un accès privilégié aux élus.

Le chef conservateur Andrew Scheer doit participer à une campagne de financement au domicile de la sénatrice Linda Frum à Toronto, un événement prévu mardi qui a été reporté à la semaine prochaine en raison des conditions météorologiques.

Les conservateurs avaient fustigé Justin Trudeau en 2016 concernant des événements de financement au cours desquels le premier ministre et des ministres assistaient à des soirées exclusives dans des maisons privées. Des gens avaient payé jusqu’à 1500 $ — le maximum permis de dons annuels à ce moment à un seul parti — pour discuter avec des ministres. Le montant maximal autorisé d’un donateur cette année est de 1600 $.

En réaction, les libéraux ont commencé à autoriser les médias à assister aux événements de leur parti et à publier ensuite la liste des participants.

Par communiqué mardi matin, la ministre de la Petite Entreprise, Mary Ng, a accusé M. Scheer de faire exactement ce que son parti dénonçait dans l’opposition.

Mme Ng a affirmé que M. Scheer devrait autoriser les journalistes à assister à l’événement au domicile de Mme Frum ou s’attendre à répondre à des questions sur «qui fait pression sur lui ou sur quelles promesses il fait en secret».

Cory Hann, un porte-parole du Parti conservateur, a soutenu que cet événement était conforme aux règles d’Élections Canada. La liste des invités inclut des donateurs et des non-donateurs et l’événement lui-même est gratuit, a-t-il fait valoir.

Il a ajouté que le parti permettrait la couverture médiatique des événements de financement dans la mesure du possible «et si la taille, le lieu ou toute autre variable le permettent, nous assurerons toujours l’accès pour les propos de M. Scheer».

Les nouvelles règles entrées en vigueur le 21 décembre exigent que les partis divulguent leurs activités de financement à Élections Canada, qui publie ensuite les détails de l’endroit et du moment où elles ont lieu, suivis plus tard d’un rapport sur les gains du parti. Les règles s’appliquent aux événements auxquels assistent des ministres, des chefs de parti ou des candidats à la direction.

L’événement au domicile de la sénatrice Frum est la première activité de financement dont les conservateurs font état en vertu du nouveau régime.

Les libéraux ont signalé six événements, dont un prévu vendredi à l’hôtel Fairmont Royal York de Toronto.

La semaine dernière, les conservateurs ont fait état de chiffres préliminaires indiquant un financement de 24 millions $ en 2018 auprès de plus de 49 000 donateurs.