Les libéraux tentent de reprendre une vidéo de Harper à leur avantage

OTTAWA — L’ancien premier ministre conservateur Stephen Harper a été recruté pour aider à garnir les coffres… du Parti libéral.

Les conservateurs ont mis en ligne une vidéo jeudi de Stephen Harper exhortant ses partisans à injecter de l’argent pour faire de son successeur, Andrew Scheer, «le prochain premier ministre du Canada».

Mais dans une tournure effrontée, les libéraux ont rapidement promu la même vidéo pour renforcer leur affirmation selon laquelle M. Scheer ramènerait les Canadiens à l’ère Harper et pour alimenter leur propre campagne de financement.

«Les conservateurs n’aiment pas quand nous signalons qu’Andrew Scheer veut ramener le Canada à l’époque de Stephen Harper», affirme un courriel de campagne de financement envoyé par les libéraux jeudi soir.

«Et bien, ne nous croyez pas simplement sur parole, écoutez Harper faire un appel de financement pour Scheer dans cette nouvelle vidéo.»

Les libéraux proposent ensuite un lien vers la vidéo.

«Faites un don maintenant pour choisir d’avancer avec Justin Trudeau plutôt que de revenir en arrière sous Stephen Harper. Désolé, nous voulions dire Andrew Scheer», conclut le discours libéral.

Les libéraux ont saisi toutes les occasions pour lier M. Scheer à son ancien chef, soutenant qu’il ferait reculer le Canada en une période d’austérité et de mesures minimales sur des enjeux tels que les changements climatiques.

M. Trudeau a souvent qualifié M. Scheer de «Harper avec un sourire» et est allé jusqu’à affirmer que M. Scheer «ne prend aucune décision importante sans consulter Stephen Harper».

Mais les conservateurs semblent croire que M. Harper est un atout et ne craignent pas de le mettre en avant-plan.

Dans la vidéo publiée jeudi, M. Harper, qui dirige la branche de financement du Parti conservateur, appelle à l’action et affirme que le Canada est «à un point tournant».

Les plus populaires