Les médecins spécialistes lancent une vitrine virtuelle sur l’innovation en santé

MONTRÉAL — Dans l’espoir de valoriser l’innovation dans le milieu de la santé et du même coup de stimuler les initiatives originales pouvant secouer le réseau, la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) a dévoilé une nouvelle plateforme web, lundi.

Cette vitrine virtuelle de l’innovation se nomme «Persée». On peut y lire que sa mission «consiste à identifier et valoriser l’innovation en médecine spécialisée afin d’assurer l’excellence des soins à la population québécoise».

En entrevue à La Presse Canadienne, le président de la FMSQ, le Dr Vincent Oliva, insiste sur le fait que l’attention sera d’abord orientée vers l’amélioration de la prise en charge du patient à l’intérieur du système.

«On sait que le réseau de la santé vit des moments difficiles et là-dedans, on est inquiet pour le parcours du patient», mentionne-t-il. On s’intéresse d’ailleurs aux solutions «patico-pratiques» pouvant être rapidement déployées sur le terrain.

Par voie de communiqué, la FMSQ a fait savoir que tous ses membres sont désormais invités à soumettre leurs idées de projets innovants. Chaque proposition sera évaluée par un comité de neuf membres provenant de divers champs d’expertise.

En plus des idées émanant de professionnels du réseau, on souhaite aussi aller glaner les meilleures pratiques en vigueur ailleurs dans le monde afin de les importer dans les institutions du Québec.

«On n’a pas besoin de réinventer la roue», concède le radiologiste. «On sait qu’il manque de ressources, on sait qu’il y a un retard technologique au Québec, mais malgré ça on peut faire mieux. Et comment faire mieux? C’est faire différemment avec des idées innovantes.»

La fédération espère que les meilleures idées soumises par les médecins spécialistes puissent éventuellement être développées en collaboration avec des représentants du réseau de la santé afin de les implanter et d’améliorer les services offerts aux patients.

D’après le Dr Oliva, il y a «un appétit» pour l’innovation dans le réseau et au sein du cabinet du ministre de la Santé, Christian Dubé. Il s’attend donc à ce qu’il n’y ait pas trop d’obstacles à l’implantation de nouvelles façons de faire. 

Un microsite a été mis sur pied, en parallèle à celui de Persée, sur lequel un formulaire permet aux médecins de soumettre leurs propositions. Selon le président de la FMSQ, déjà quatre projets ont été soumis quelques heures à peine après la mise en ligne officielle de la plateforme.

Pour la suite des choses, la FMSQ précise que la plateforme Persée va demeurer en évolution. Le public pourra y consulter les idées innovantes proposées par les médecins pour améliorer leur expérience de soins.

«Ce réseau-là a besoin d’amour et une façon de lui en donner, c’est de faire les choses différemment», conclut le Dr Vincent Oliva. 

Le contenu en santé de La Presse Canadienne obtient du financement grâce à un partenariat avec l’Association médicale canadienne. La Presse Canadienne est l’unique responsable des choix éditoriaux.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.