Les Métis du Canada réclament des excuses de la reine pour les pensionnats

La reine Élisabeth II doit présenter ses excuses pour aider les survivants des pensionnats fédéraux et leurs familles dans leur processus de guérison, plaide la présidente du Ralliement national des Métis.

Cassidy Caron explique que des survivants des pensionnats lui ont dit que des excuses de la reine seraient les bienvenues, en raison de sa double fonction de cheffe de l’Église anglicane et de cheffe d’État du Canada.

Mme Caron en fera la demande au prince Charles et à sa femme, Camilla, lors d’un événement prévu mercredi à Rideau Hall.

Le prince de Galles et la duchesse de Cornwall doivent effectuer une tournée de trois jours au pays cette semaine. Une partie de leur séjour sera dédiée à la réconciliation avec les Premières Nations.

Le mois dernier, le pape François a présenté des excuses officielles aux survivants des pensionnats, lors d’une rencontre au Vatican, pour le rôle qu’a joué l’Église catholique.

Près de 150 000 enfants autochtones ont été forcés d’aller dans les pensionnats fédéraux. L’Église anglicane en a géré plus de 30.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.