Les militaires rapatriés d’Ukraine sont placés en isolement

OTTAWA — Plus d’une centaine de soldats canadiens rapatriés d’Ukraine ont été placés en isolement sur une base militaire en Ontario pour les deux prochaines semaines afin de s’assurer que personne n’est infecté par le coronavirus.

Les troupes sont rentrées à la base de Trenton, mardi soir, après avoir passé six mois en Ukraine, où leur mission consistait à entraîner les forces locales impliquées dans le conflit contre les séparatistes pro-Russie dans l’est du pays.

Le ministère de la Défense a indiqué que les soldats avaient été soumis à un examen médical avant de monter à bord des avions de l’Aviation royale canadienne et aucun ne montrait de symptômes de la COVID-19.

Une centaine d’autres militaires canadiens sont toujours en Ukraine et devrait rentrer au pays d’ici la fin du mois. La plupart des soldats rapatriés sont originaires de la région d’Edmonton.

Aucun visiteur ne sera admis durant la période d’isolement même pas les membres des familles immédiates. Les soldats seront confinés à leur chambre à l’exception des exercices extérieurs durant lesquels ils vont devoir respecter la distanciation physique.

En raison de la pandémie de la COVID-19, les Forces armées canadiennes ont pris la décision de ramener les troupes au pays et de ne déployer qu’une soixantaine de soldats en relève en attendant la fin de la crise sanitaire.

Les plus populaires