Les militants libéraux sont réunis en conseil général à Drummondville

Les militants du Parti libéral du Québec (PLQ) sont réunis en Conseil général en fin de semaine à Drummondville, dans le Centre-du-Québec.

Le chef intérimaire du PLQ, Pierre Arcand, va s’adresser aux membres du parti au cours du discours d’ouverture samedi avant-midi. Les libéraux pourront ensuite participer à plusieurs ateliers portant sur des enjeux de société, le développement économique des régions et le mode de scrutin, entre autres.

Les règles de la course à la direction seront présentées dimanche par le président d’élection Rafael Ferraro. Les spéculations vont bon train sur ceux et celles qui souhaiteraient se lancer dans la course, mais rien de formel n’a été annoncé pour le moment. Sur place, les jeux de coulisse étaient bien amorcés. L’ancien ministre libéral Pierre Moreau a réitéré aux journalistes sur place, samedi matin, qu’il ne compte pas du tout se lancer dans la course à la direction. Il a souligné qu’il est passé à autre chose, même s’il demeure un militant.  

À l’inverse, la députée de la circonscription montréalaise de Saint-Henri–Sainte-Anne Dominique Anglade n’a pas caché son intérêt. En mêlée de presse, Mme Anglade a reconnu que des gens l’appuient, mais qu’elle n’a pas encore de candidature officielle à annoncer, d’autant plus que les règles de la course à la direction du parti ne seront connues que dimanche. 

Les libéraux détiennent 29 sièges sur 125 à l’Assemblée nationale à la suite de leur défaite électorale d’octobre 2018. Avant le scrutin, ils comptaient 68 sièges.

 

Les plus populaires