Les moments marquants du Cirque du Soleil depuis la création de l’entreprise

MONTRÉAL — Voici les moments marquants de l’histoire du Cirque du Soleil:

— — —

1984: En vue des célébrations du 450e anniversaire de la venue de Jacques Cartier au Québec, le gouvernement du Québec embauche la troupe de Guy Laliberté et de Gilles Ste-Croix. Baptisée le Cirque du Soleil, la compagnie crée son premier spectacle: Le Grand Tour du Cirque du Soleil, présenté dans 11 communautés de la province.

1985: Pour la première fois de son histoire, le Cirque du Soleil se produit à Ottawa, Toronto et Niagara Falls. En 1987, Le Cirque réinventé, présenté en Californie, s’attire des critiques élogieuses.

1990: Présentation du spectacle Le Cirque réinventé à Londres, au Royaume-Uni, ainsi qu’à Paris, en France. Daniel Gauthier devient également président du Cirque du Soleil.

1994: Le Cirque du Soleil marque son 10e anniversaire avec Alegria, présenté à Montréal. Jusqu’en décembre 2013, le spectacle aura été présenté dans 250 villes et vu par 14 millions de spectateurs.

1998: L’entreprise présente O, à l’hôtel Bellagio de Las Vegas, son premier spectacle aquatique.

2001: Guy Laliberté rachète la participation de son partenaire Daniel Gauthier dans le Cirque du Soleil.

2003: Zumanity, destiné aux adultes, est présenté dans un autre hôtel à Las Vegas.

2004: Daniel Lamarre devient président-directeur général du Cirque du Soleil alors que Guy Laliberté demeure président du conseil d’administration.

2008: Guy Laliberté vend 20 % de son entreprise à des intérêts de Dubaï en expliquant qu’il s’agit d’un partenariat stratégique et qu’il continue d’être le seul maître de l’entreprise.

2009: Guy Laliberté se rend dans l’espace.

2013: L’entreprise met à pied 400 de ses employés principalement à Montréal. De plus, l’acrobate Sarah Guyard-Guillot fait une chute mortelle d’une hauteur de 25 mètres à Las Vegas.

2014: Le Cirque du Soleil souligne ses 30 années d’existence.

2015: La firme d’investissement privée TPG Capital met la main sur une participation majoritaire du Cirque du Soleil. La firme chinoise Fosum Capital Group ainsi que la Caisse de dépôt et placement du Québec achètent également une participation minoritaire. Guy Laliberté conserve des parts dans la société.

2017 : Une première acquisition est réalisée avec les nouveaux actionnaires du Cirque du Soleil aux commandes. L’entreprise met la main sur Blue Man Productions, l’entreprise new-yorkaise derrière le spectacle musical Blue Man Group.

2018 : Le Cirque du Soleil se tourne vers le secteur du divertissement familial avec l’achat de VStar Entertainment Group et de sa division Cirque Dreams. Cette entreprise met en scène des marques bien connues des plus jeunes, notamment l’émission «Pat’Patrouille».

2019 : The Works Entertainment, qui crée, produit et présente des spectacles d’illusion et de magie comme «The Illusionists» et «Now You See Me Live», passe dans le giron du Cirque du Soleil.

Février 2020: Guy Laliberté vend sa participation restante de 10 % dans l’entreprise à la Caisse de dépôt et placement du Québec, qui devient actionnaire du Cirque du Soleil à hauteur de 20 %.

Mars 2020: La pandémie de COVID-19 oblige le Cirque à mettre à pied près de 4700 employés, soit 95 % de son effectif en plus d’annuler ses 44 spectacles. Du jour au lendemain, l’entreprise perd la quasi-totalité de ses revenus générés grâce à la vente de billets.

Avril 2020: Avec une dette de plus de 900 millions $ US, l’entreprise étudie toutes les options afin de se renflouer. Cela comprend un scénario où elle se placerait à l’abri de ses créanciers.

Mai 2020: Après avoir obtenu un financement d’urgence de 50 millions $ US de ses trois actionnaires, la compagnie entame officiellement des démarches afin de dénicher un investisseur, un acquéreur ou de renégocier une autre injection de capitaux auprès de ses propriétaires actuels.

Mai 2020: Le gouvernement Legault met à la disposition du Cirque un prêt de 200 millions $ US, accompagné d’une disposition lui permettant éventuellement d’acquérir l’entreprise, si la restructuration proposée par les actionnaires actuels se concrétise. L’aide est également disponible si d’autres acquéreurs potentiels la demandent.

29 juin 2020: Le Cirque du Soleil se place à l’abri de ses créanciers pour restructurer sa dette et relancer ses activités par l’entremise d’une convention d’achat conclue avec ses actionnaires actuels. Appuyés par le prêt de 200 millions $ US offert par Investissement Québec, le fonds texan TPG Capital (60 %), la firme chinoise Fosun (20 %) et la Caisse de dépôt et placement du Québec (20 %) injectent 100 millions $ US supplémentaires en plus de mettre sur pied deux fonds totalisant 20 millions $ US pour épauler les travailleurs du Cirque et payer les pigistes qui attendent toujours.

Les plus populaires