Les niveaux de l’eau commencent à baisser au Nouveau-Brunswick

FREDERICTON — Les niveaux de l’eau commencent à diminuer au Nouveau-Brunswick, ce qui marque le début de la fin d’inondations historiques dans la province.

Le porte-parole de l’Organisation des mesures d’urgence (OMU) du Nouveau-Brunswick, Robert Duguay, a affirmé que certaines régions avaient vu leurs niveaux de l’eau baisser en deçà des seuils d’inondation. Ce devrait être le cas dans les autres secteurs d’ici mardi, a-t-il ajouté.

Les niveaux dans la région de Jemseg devraient cependant demeurer au-dessus des seuils d’inondation pendant toute la semaine. 

Bien que l’eau commence à reculer, il reste encore beaucoup de travail à faire quant au nettoyage des résidences touchées par le sinistre, a indiqué M. Duguay.

Par ailleurs, 47 routes demeurent fermées dans la province alors que les autorités poursuivent leurs inspections. 

Même si les routes semblent sèches, elles ne sont pas rouvertes automatiquement, a expliqué l’OMU dans un communiqué.

«Les autorités municipales et provinciales doivent inspecter les routes, ponts et ponceaux avant de les rouvrir à la circulation. On doit d’abord déterminer si des mesures correctives sont nécessaires pour les rendre sécuritaires à la conduite automobile», est-il écrit.

Jusqu’à maintenant, 1688 personnes réparties dans 738 résidences se sont inscrites auprès de la Croix-Rouge après avoir évacué leur domicile.

Les Forces armées canadiennes avaient annoncé vendredi qu’elles déploieraient 60 militaires pour aider les autorités provinciales.

«Cette aide permettra aux autorités d’évaluer la situation et de classer par ordre de priorité les travaux et réparations de secours nécessaires», avaient déclaré les Forces dans un communiqué.