Les observations sur la peine à imposer à Alek Minassian sont reportées par la juge

TORONTO — La juge au procès de l’auteur de l’attentat à la fourgonnette bélier à Toronto a indiqué jeudi que le tribunal ne pouvait actuellement pas fixer une date pour l’audience de détermination de la peine.

La juge Anne Molloy a déclaré que la cause d’Alek Minassian serait reportée au 31 mai, date à laquelle une date d’audience de détermination de la peine pourrait être fixée. La juge n’a pas expliqué la raison de ce délai. 

Minassian a été reconnu coupable le 3 mars dernier de 10 chefs de meurtre au premier degré et de 16 chefs de tentative de meurtre. Il avait plaidé au procès non coupable des accusations et plaidé qu’il ne pouvait pas être tenu criminellement responsable des gestes posés le 23 avril 2018, en raison d’un trouble du spectre de l’autisme.

La juge Molloy ne s’est pas rangée à cet avis et l’a reconnu coupable de tous les chefs d’accusation.

La défense a plus tard prévenu que le tribunal pourrait devoir attendre l’avis de la Cour suprême du Canada sur les peines consécutives avant d’entendre les observations sur la peine dans cette affaire. 

Laisser un commentaire