Les occupants d’un chalutier en détresse dans l’Atlantique sont sains et saufs

HALIFAX — Le propriétaire d’un chalutier à pétoncles qui avait pris feu mardi soir en mer au sud de Yarmouth, en Nouvelle-Écosse, a déclaré que tous les membres de l’équipage avaient été sauvés. 

La société Ocean Choice International a indiqué mercredi que les membres d’équipage du FV Atlantic Destiny avaient été transportés à Yarmouth par hélicoptère pendant la nuit, où ils ont reçu des soins médicaux.

Le lieutenant-commandeur Brian Owens, du Centre de coordination de recherche et de sauvetage à Halifax, a précisé que 27 membres d’équipage avaient été emmenés par hélicoptères à Yarmouth pendant la nuit, où ils ont reçu des soins médicaux. 

Les autres membres de l’équipage, ainsi que deux techniciens en recherche et sauvetage, ont été transférés vers 8 h mercredi matin du bateau de pêche au navire de la Garde côtière Cape-Roger, a-t-il ajouté. Ces derniers membres d’équipage à quitter le chalutier devaient être ramenés à terre par bateau.

L’officier Owens a déclaré que le Cape-Roger surveillera l’Atlantic Destiny jusqu’à ce qu’une décision soit prise sur ce qu’il faut faire du navire.

Le Centre de coordination de recherche et sauvetage a indiqué avoir reçu mardi soir un appel du navire vers 20 h, signalant un incendie à bord. Le chalutier avait perdu de la puissance et prenait de l’eau, alors qu’il dérivait dans des vagues de huit mètres et par vents de 100 km/h — une tempête hivernale faisait rage mardi dans l’est du pays.

La Garde côtière américaine a pris part à l’effort de sauvetage, dépêchant deux hélicoptères MH-60 Jayhawk de Cape Cod, au Massachusetts, qui ont récupéré 21 marins pêcheurs avant de les emmener à Yarmouth.

La maître de deuxième classe Amanda Wyrick, officière des affaires publiques, a déclaré que l’un des hélicoptères américains avait sauvé 13 personnes du chalutier et le deuxième hélicoptère huit autres marins. «C’est assurément beaucoup, en terme d’hélitreuillage», a-t-elle déclaré mercredi.

Un hélicoptère de recherche et de sauvetage CH-149 Cormorant des Forces armées canadiennes a également hélitreuillé des marins pêcheurs du bateau, selon le centre de sauvetage. La société Ocean Choice a par ailleurs déclaré que d’autres navires de pêche hauturière dans le secteur avaient pris part aux opérations de sauvetage.

«Les efforts collectifs de notre équipage et de tous ceux qui sont venus pour aider l’équipage et le navire ont abouti au meilleur résultat possible dans cette situation», a déclaré Blaine Sullivan, président d’Ocean Choice, dans un communiqué. 

L’entreprise a indiqué qu’une enquête sur les causes de l’incendie débutera dans les prochains jours et que l’étendue des dégâts n’est pas encore connue, mais aucune blessure n’a été signalée. La société affirme que l’Atlantic Destiny est l’un de ses six navires de pêche hauturiers et qu’il récolte et congèle les pétoncles. Son port d’attache est Riverport, en Nouvelle-Écosse.

Laisser un commentaire