Élections en Ontario: les maires de Toronto et de Mississauga réélus

TORONTO — Les maires de certaines des plus grandes villes de l’Ontario ont été réélus alors que les électeurs ontariens de différentes municipalités ont été appelés aux urnes lundi pour choisir ceux qui formeront leur prochain conseil municipal. 

John Tory a remporté un troisième mandat en tant que maire de Toronto. Il a remercié lundi les habitants de lui avoir confié un troisième mandat solide en tant que maire de la ville la plus peuplée du Canada, après une campagne qui l’a vu vanter ses années d’expérience à la tête de Toronto dans sa tentative de réélection. 

M. Tory est âgé de 68 ans et il a battu 30 candidats pour la plupart inconnus après que de nombreuses personnes aient critiqué son bilan en matière de transport en commun et de logement – deux questions qu’il a soulignées comme des priorités sur lesquelles il veut continuer à travailler pendant son troisième mandat.

«Nous avons un travail inachevé que je suis absolument déterminé à mener à bien», a-t-il déclaré dans son discours de la soirée électorale.

Bonnie Crombie a obtenu une autre victoire à Mississauga et Patrick Brown a été réélu maire de Brampton. 

La principale adversaire de M. Brown, Nikki Kaur, avait le soutien de plusieurs acteurs politiques expérimentés. Mais l’homme qui a pris de nombreux coups en cours de route dans sa carrière politique est ressorti vainqueur. 

«C’est une victoire contre la politique de la négativité, de la médisance», a déclaré M. Brown dans son discours de victoire. 

«Nous avons mené une campagne positive. Nous avons refusé de nous engager dans le côté laid de la politique et nous nous sommes concentrés sur ce que nous avons réalisé pour Brampton au cours des quatre dernières années, et sur ce que nous espérons réaliser au cours des quatre prochaines.»

Ottawa a un nouveau maire, l’ancien journaliste Mark Sutcliffe, qui a remporté la victoire face à la conseillère municipale Catherine McKenney. Rappelons que le maire sortant Jim Watson ne sollicitait pas de nouveau mandat.

M. Sutcliffe, âgé de 54 ans, a battu 13 autres candidats, dont Mme McKenney, qui s’est fait connaître au niveau national lors de la manifestation du «convoi de la liberté» en février, et l’ancien maire d’Ottawa, Bob Chiarelli.

L’ancien journaliste est entré sous les acclamations de centaines de partisans lors de la soirée électorale. Dans son discours, il a exprimé sa gratitude envers sa famille et ses partisans.

«Je suis particulièrement reconnaissant envers les dizaines de milliers de personnes qui soutiennent notre vision de l’avenir d’Ottawa», a-t-il dit.

Courses serrées

L’ancienne chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) Andrea Horwath a été élue mairesse de Hamilton, où elle a commencé sa carrière politique au sein du conseil municipal il y a 25 ans, tandis que l’ancien chef libéral Steven Del Duca a été élu maire de Vaughan. Mais aucun des deux n’a eu la victoire facile.

Mme Horwath était coude à coude tout au long de la soirée avec l’ancien président et chef de la direction de la chambre de commerce de la ville et M. Del Duca a remporté une victoire de justesse contre un conseiller municipal de longue date, par seulement 851 voix.

Mme Horwath a dirigé le NPD de l’Ontario au cours de quatre élections, mais a démissionné après que le parti n’a pas réussi à former un gouvernement en juin dernier. Elle a déclaré lundi qu’elle allait servir et écouter les habitants de Hamilton. 

M. Del Duca a aussi démissionné après les élections de juin en Ontario. Ancien ministre libéral, il n’a été chef du parti que pendant deux ans. Il a essayé de redresser le navire libéral autrefois puissant après son résultat désastreux aux élections de 2018, mais il a laissé au parti seulement un siège de plus après les élections provinciales de cette année. 

«Le travail qui nous attend est considérable, a-t-il déclaré. Nous sommes une ville qui va continuer à se développer et qui a besoin de se développer».

London aura également un nouveau maire, Ed Holder ayant refusé de se représenter. Josh Morgan, conseiller municipal et adjoint du maire, a remporté la course contre l’ancien député de London-Fanshawe, Khalil Ramal.

Dans la ville voisine de Woodstock, le maire sortant, qui fait face à six accusations d’agression sexuelle contre deux femmes, a subi une défaite massive. Trevor Birtch n’a recueilli que 305 voix, se plaçant en quatrième position – loin derrière les 3 612 voix de Jerry Acchione, le candidat victorieux.

Ken Boshcoff, ancien maire de Thunder Bay, dirigera à nouveau cette ville. Dans la ville de Milton, dans la région du Grand Toronto, Gord Krantz, qui serait le maire ayant servi le plus longtemps au Canada, a remporté un 14e mandat. 

La province a récemment accordé de nouveaux pouvoirs aux maires de Toronto et Ottawa dans le but de construire des logements plus rapidement, mais M. Sutcliffe et Mme McKenney ont tous deux déclaré qu’ils n’étaient pas favorables à un tel droit de veto sur le conseil municipal.

Les chiffres de l’Association des municipalités indiquent qu’il y a 6306 candidats en lice pour un total de 2860 sièges municipaux dans toute la province. Près du tiers des candidats en lice sont des femmes, contre 27 % en 2018.

Les couronnements ont augmenté de 15% par rapport à il y a quatre ans, avec 548 personnes élues sans opposition aux postes de conseiller, de maire et de préfet.

Le vote en ligne et par téléphone est également plus répandu cette fois-ci, avec 217 municipalités utilisant ces options sous une forme ou une autre, contre 175 en 2018.

Le taux de participation à Toronto était d’environ 29 % selon la plupart des bureaux de vote. Il était à peu près le même à Milton et Cambridge, mais plus faible à Vaughan (27 %) et à Brampton (24 %). Cependant, la course à Ottawa a connu un taux de participation de 44 %.

Le taux de participation électorale aux élections municipales de 2018 était de 38,3 %, le plus bas taux de participation enregistré au palier municipal depuis 1982.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.