Les organismes de bienfaisance crient à l’aide pour survivre à la COVID-19

OTTAWA — Le gouvernement fédéral reçoit de plus en plus d’appels à l’aide des organismes de bienfaisance et des organisations à but non lucratif (OBNL) à travers le pays, alors que la santé financière de ces entités souffre gravement de la pandémie de la COVID-19.

De grandes organisations comme YMCA Canada et Repaires jeunesse du Canada affirment toutes deux faire face à de sérieuses difficultés financières au moment où la demande pour leurs services, comme la garde d’enfant et l’aide alimentaire, a bondi à cause de la pandémie.

Bien que le gouvernement fédéral ait déjà inclus les OBNL dans ses programmes d’aide, notamment en matière de subvention salariale et d’aide au paiement de loyer, les organismes soutiennent que cela est à peine suffisant pour joindre les deux bouts.

Un centre YMCA a déjà fermé définitivement ses portes à Yarmouth, en Nouvelle-Écosse, et Repaires jeunesse du Canada a mis fin à ses activités à Edson, en Alberta.

Selon Cardus, un groupe de réflexion spécialisé dans le domaine des organismes de bienfaisance, le gouvernement fédéral devrait songer à verser aux OBNL un montant équivalent pour chaque don offert par les Canadiennes et les Canadiens.

Toutefois, cette mesure laisserait de nombreux organismes en plan d’après les dirigeants de YMCA et de Repaires jeunesse du Canada. Ultimement, une aide directe d’Ottawa est nécessaire, selon eux, pour leur permettre de survivre à la crise sanitaire.

Laisser un commentaire
Les plus populaires