Les parcs nationaux rouvriront progressivement lundi leurs sites de camping

OTTAWA — Le ministre fédéral de l’Environnement a annoncé mercredi que les Canadiens qui avaient déjà réservé un site de camping dans certains parcs nationaux seront autorisés dès lundi à y planter leur tente ou stationner leur roulotte.

Le camping sera généralement autorisé dès lundi dans 31 parcs nationaux, notamment sur plusieurs sites au parc national de la Mauricie et au parc national Forillon, au Québec, ainsi qu’aux parcs nationaux Fundy et Kouchibouguac, au Nouveau-Brunswick.

Les sites de camping ne seront d’abord disponibles que pour les visiteurs qui avaient déjà réservé leur place, a précisé le ministre Jonathan Wilkinson. 

Tous les parcs nationaux, sites historiques et aires marines de conservation fédéraux avaient été fermés à la fin de mars pour ralentir la propagation de la COVID-19 au pays. De nombreux parcs nationaux ont été rouverts aux visiteurs, en journée, au début du mois de juin, mais les autorités déclaraient alors que le camping ne reprendrait pas avant le 21 juin.

En raison des restrictions sanitaires sur les voyages internationaux, le personnel des parcs annulera et remboursera les réservations des visiteurs étrangers — y compris ceux des États-Unis — jusqu’au 7 août au moins, a déclaré le ministre Wilkinson.

Parcs Canada a suggéré que les Canadiens qui souhaitent réserver un camping dans un parc national devraient consulter régulièrement le site internet de réservation pour des mises à jour, car d’autres sites rouvriront dans les prochaines semaines.

Les Canadiens qui prévoient voyager à l’extérieur de leur province d’origine pour camper ou visiter une destination de Parcs Canada devront aussi respecter les restrictions de voyage de leur province, rappelle Parcs Canada.