Les partis fédéraux engrangent des millions en dons malgré l’impact de la pandémie

OTTAWA — Les partis fédéraux semblent avoir connu une baisse de leur collecte de fonds en 2020, une année où la pandémie a érodé les dons de toutes sortes.

Le rapport des conservateurs montre que le parti a recueilli plus de 20,6 millions $ de dons de près de 91 000 donateurs en 2020, en baisse par rapport aux plus de 30,8 millions $ versés par près de 124 000 personnes un an auparavant.

Le porte-parole du Parti conservateur, Cory Hann, a déclaré que le parti affichait tout de même un excédent de près de 4,5 millions $ à la fin de l’année malgré les difficultés que la COVID-19 a présentées pour la collecte de fonds, un an après avoir enregistré un déficit de près de 7 millions $ au cours de l’année électorale 2019.

«Comme (le chef) Erin O’Toole l’a dit, il va se concentrer sans relâche sur le redressement des finances du Canada, et il démontre cette capacité aux Canadiens de première main en menant le parti dans la même position financière solide qu’il assurera à notre pays», a déclaré le porte-parole par communiqué.

Les libéraux ont récolté un peu moins de 15 millions $ en 2020 de la part de 64 541 donateurs, en baisse par rapport aux près de 20,6 millions $ que le parti a obtenus d’un peu plus de 86 000 donateurs pour financer une campagne de réélection en 2019 qui a vu le retour du gouvernement du premier ministre Justin Trudeau avec un mandat minoritaire. Le Parti libéral du Canada (PLC) a également enregistré un excédent de plus de 3,8 millions $, un an après avoir affiché un déficit d’un million de dollars.

Le porte-parole du PLC, Matteo Rossi, a soutenu que le parti affichait son meilleur bilan d’actif net depuis 2014, «poussé par une solide performance de collecte de fonds au quatrième trimestre et une gestion prudente». Il s’agit, selon lui, d’un «témoignage de la façon dont le travail de notre mouvement populaire alimente tout ce que nous pouvons faire ensuite pour maintenir le Canada en mouvement vers l’avant».

Le Bloc québécois a récolté près de 1,6 million $ en dons de plus de 10 100 donateurs l’an dernier, en légère baisse par rapport aux 1,8 million $ versés par près de 12 600 donateurs un an plus tôt. Le parti a également enregistré un excédent de près de 107 000 $ l’an dernier, inférieur à l’excédent de 512 000 $ en 2019.

Selon le porte-parole du Bloc, Julien Coulombe-Bonnafous, ces chiffres montrent que les finances du parti sont en excellente santé, sans dette, et qu’il y a assez d’argent pour mener la prochaine campagne. «Cette dernière année a été une année record en matière de financement populaire pour le Bloc, malgré la pandémie, a-t-il soutenu. Nous sommes reconnaissants envers nos membres et fiers d’être le seul parti fédéral à ne pas avoir profité de la subvention salariale.»

Les rapports financiers des néo-démocrates et des verts n’étaient pas encore disponibles vendredi après-midi — les verts ont indiqué que leurs chiffres pourraient être publiés la semaine prochaine. Les partis fédéraux compilent aussi leurs chiffres pour les contributions du deuxième trimestre, terminé le 30 juin.  

Il n’est pas inhabituel de voir la collecte de fonds chuter l’année qui suit des élections puisque les partis viennent de mobiliser leurs partisans pour des dons en prévision de dépenses de plusieurs millions pour des campagnes nationales et locales. Les rapports annuels déposés auprès d’Élections Canada donnent un aperçu des finances des partis dans l’éventualité où le premier ministre Justin Trudeau déclencherait des élections anticipées. 

M. Trudeau n’a pas exclu de déclencher une campagne électorale après que son gouvernement minoritaire a facilement surmonté un vote de confiance sur son budget à la Chambre des communes juste avant l’ajournement des travaux fin juin.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.