Les passages illégaux entre le Canada et les États-Unis sont en hausse

MONTPELIER, Vt. — Le nombre de personnes arrêtées aux États-Unis le long de la frontière avec le Canada ne cesse d’augmenter, selon de nouvelles statistiques compilées par l’agence frontalière américaine.

Les chiffres révèlent que 4316 personnes ont été interpellées aux États-Unis le long de la frontière l’an dernier, contre 3027 en 2017 et 2283 en 2016.

Neuf cent soixante-trois personnes, soit 22 pour cent du total de 2018, ont été arrêtées après être entrées illégalement aux États-Unis depuis le Canada.

D’autres ont été arrêtées en sol américain, sans qu’on sache d’où elles arrivaient.

Le secteur qui englobe le nord de l’État de New York, du Vermont et du New Hampshire représentait plus de la moitié des entrées illégales depuis le Canada.

Les chiffres compilés le long de la frontière nord sont éclipsés par ceux de la frontière sud, où 400 000 personnes ont été interpellées l’an dernier.

Les plus populaires